Section 39 Espaces, territoires et sociétés

Résumé

La section 39 soutient les préoccupations du Comité national, exprimées le 11 juin 2014, au sujet de l'avenir de la recherche. Elle dresse un tableau des unités et de la structure des personnels. On insiste sur l'apport spécifique du CNRS en matière de personnels (profils scientifiques rares, compétences d'agents ingénieurs et techniciens à maintenir). L'impact des recompositions liées aux politiques de site est analysé et les incertitudes créées sont signalées. L'analyse des recrutements depuis 2010 fait apparaître la large palette des thématiques, leur originalité et l'ancrage évident dans le cadre des mots-clés de la section. L'internationalisation croissante des parcours des candidats est notable. Plus généralement, les problématiques socio-spatiales sont appropriées au sein des laboratoires avec une large palette de postures méthodologiques et à propos d'objets relatifs à la société prise pour elle-même ou dans ses rapports avec l'environnement. Certains domaines comme l'architecture se structurent. La section 39 est un lieu privilégié de recherches interdisciplinaires et fortement ancrées dans l'international. Elle reste attentive au développement et à l'évolution de méthodologies de recherche originales, tant qualitatives que quantitatives, avec les outils adaptés, et l'on note un intérêt soutenu pour les questions théoriques fondamentales de la spatialité des sociétés. Maintenir ce dynamisme implique un soutien à une politique d'information scientifique diversifiée.