Section 33 Mondes modernes et contemporains

Résumé

Après un rappel du périmètre de la section et des indications institutionnelles et statistiques, le rapport propose un éclairage sur le bilan et les perspectives dans quelques-uns des champs relevant de la compétence de la section 33, en utilisant, entre autres, les recrutements tant au CNRS qu'à l'université comme un indicateur des tendances actuelles. La section 33 a dans son périmètre des unités d'histoire à la fois généraliste, thématique et aréale. Les unités dont le CNRS partage ou assure la tutelle à titre principal ne représentent qu'une partie, relativement réduite, de l'ensemble des équipes de recherche travaillant dans les champs de la section, même si celles-ci ont l'ambition de jouer un rôle déterminant dans leurs domaines respectifs, en particulier pour les recherches sur les aires culturelles. Il en est de même pour les chercheurs qui ne représentent que 15 à 20 % de l'ensemble des emplois permanents, ce qui rend difficile la présentation d'un rapport exhaustif. Au-delà de la répartition des recherches selon les périodes moderne et contemporaine, les aspects transversaux abordés sont l'histoire économique, religieuse, environnementale, l'histoire du genre, du travail, de l'esclavage. Les aires culturelles traitées plus particulièrement sont les mondes ibériques et latino-américains, musulmans et moyen-orientaux, asiatiques. La question des humanités numériques et celle des revues sont également traitées.