CID 54 Méthodes expérimentales, concepts et instrumentation en sciences de la matière et en ingénierie pour le vivant

Conclusion

La diversité des approches exposées dans ce document constitue une réelle opportunité de progrès scientifiques et technologiques dans de nombreux domaines. Toutefois cette richesse est aussi multiplicité et appelle quelques commentaires :

– sur le parcours professionnel des chercheurs : l'ouverture interdisciplinaire qui représente un cheminement souvent long et un investissement personnel toujours important induit des recrutements tardifs humainement inconfortables. La spécificité des projets de recherche et des parcours, à la frontière des disciplines, ne bénéficie pas toujours d'une évaluation adéquate fragilisant les personnes et les stratégies de recherche.

– sur le financement de la recherche : les activités, généralement en rupture, souvent en dehors des principales road-maps stratégiques, peinent parfois à trouver « leur case ».

Parfaitement identifiée, toujours mise en exergue, l'interdisciplinarité est plus difficilement reconnue quand il s'agit de dégager et de mettre en œuvre les moyens adéquats.

Ainsi, l'interdisciplinarité, puissant moteur de recherche et d'innovation, doit être appréhendée dans sa complexité et doit être protégée. En particulier, la question de la pérennisation de la CID 54 doit être posée. Au-delà de la cohérence stratégique que cela représenterait cette pérennisation permettrait de garantir une solution sereine pour le recrutement et l'évaluation des chercheurs.